4600

Comment les prélèvements de KANACONO peuvent aider à discuter des mesures de conservation dans le Parc Marin de la Mer de Corail ?

Les organismes récoltés lors des campagnes comme KANACONO vont permettre d’alimenter les discussions sur la conservation des milieux profonds dans le Parc Marin de la Mer de Corail. Mais pour que cela soit possible plusieurs étapes sont nécessaires après la campagne en mer.

Premièrement, les organismes récoltés vont être regardés par des taxonomistes spécialistes du groupe (les coraux profonds, les différentes familles de mollusques etc.). Quand les taxonomistes ont mis un nom sur les spécimens, un numéro d’inventaire leur est attribué et ils sont informatisés dans les bases de données des collections du Muséum. On peut consulter ces données en se rendant sur le site des collections, https://science.mnhn.fr. On peut ainsi connaitre le nom de chaque spécimen et savoir où il a été récolté grâce au numéro de station de prélèvement.

 

Kanacono, références Kanacono, références

Une autre base de données centralise toutes les données liées aux campagnes en mer : Basexp ( https://expeditions.mnhn.fr). En consultant ce site on peut accéder aux différentes informations sur les campagnes comme qui était présent à bord, quand a eu lieu la campagne etc. Pour toutes les stations échantillonnées, des informations sont données comme les coordonnées GPS,  la profondeur ou la nature de l’habitat et on peut accéder aux photos des organismes récoltés. De plus, pour chaque campagne on peut trouver toutes les publications scientifiques qui ont utilisées des spécimens de cette campagne.

Grâce à l’informatisation de ces données, il est possible d’avoir un aperçu de la répartition spatiale de la biodiversité dans la zone étudiée. En regardant les stations d’une région précise on peut par exemple donner la richesse spécifique ou le taux d’endémisme (le nombre d’espèces qui ne sont présentes que dans cette région et nulle part ailleurs). Ces résultats permettront aux gestionnaires du Parc Marin de disposer de la meilleure information possible pour décider de zones à protection renforcée par exemple.