5398

Dédicace aux limaces

Des limaces sans "carapace" mais très coriaces !!

Sea slugs are some of the most stunning marine organisms found in the waters of Koumac. Although sea slugs have unusual shapes and colors, they are related to other snails. Because most sea slugs have lost the protective shells of their ancestors, they have instead evolved alternative defensive mechanism, such as chemical defenses, and have developed strikingly color patters to communicate their toxicity to potential predators.

Les limaces de mer font partie des organismes marins les plus stupéfiants que l’on ait pu trouver dans les eaux de Koumac. Bien que les limaces de mer aient des formes et des couleurs peu communes, elles sont apparentées aux gastéropodes. La plupart des limaces de mer ont évolué de façon aléatoire en mettant en place des mécanismes de défense comme des substances chimiques, ce qui a permis de compenser la perte de leur coquille protectrice léguée par leur ancêtre. Les couleurs vives de leur corps est un signal de leur toxicité pour les prédateurs.

Free of the constrains of a shell, sea slugs have colonized numerous marine environments and evolved a number of novel body shapes, which along with their unusual color patterns makes sea slugs astonishing beautiful. Nudibranchs are probably the best-known sea slugs and they are particularly abundant in Koumac. During the Koumac 2018 expedition we have found about 250 species of sea slugs and nudibranchs, including several new species to science and new records from the region. Overall, the Koumac 2019 expeditions is making important contributions to understand the biodiversity and ecology of these important marine animals. For example, the DNA of all species collected will be sequenced to determine their identity as well as their relationships with other populations of the same species or with other closely related species. New species will be described and named, contributing to the global inventory of life in planet Earth.

Libérées de la contrainte de la coquille, les limaces de mer ont colonisé de nombreux environnements marins et ont évolué en de nouvelles formes de corps, qui avec leurs couleurs inhabituelles rendent les limaces de mer étonnante de beauté. Les nudibranches sont probablement les limaces de mer les plus connues et elles sont particulièrement abondantes à Koumac. Pendant l’expédition de Koumac 2018, nous avions trouvé environ 250 espèces de limaces de mers et de nudibranches, dont quelques espèces nouvelles pour la science et un nouveau record pour la région. Les expéditions qui ont lieu à Koumac permettent de contribuer largement à la compréhension de la biodiversité et de l’écologie de ces animaux marins. Par exemple, les prélèvements ADN des espèces collectées seront séquencés pour déterminer l’identité de ces espèces et leur relation par rapport aux autres populations de la même espèce ou d’espèces très proches. Des nouvelles espèces seront décrites, nommées et contribueront ainsi à l’inventaire global des êtres vivants sur Terre.  

 

Diversité de formes et de couleurs des limaces de mer Diversité de formes et de couleurs des limaces de mer

But much is still unknow, for example we do not fully understand how climate change is affecting the populations of sea slugs in New Caledonia and worldwide. Unprecedent environmental changes will certainly impact these organisms so it is imperative that we understand their biology and biodiversity in order to better understand their future. Although extremely charismatic, sea slugs are just another component of the complex web of life in our amazing (revisited) planet.

Il en reste cependant encore beaucoup à découvrir. Par exemple, nous ne comprenons pas encore très bien l’influence des changements climatiques sur les populations de limaces de mer de Nouvelle-Calédonie ou même du monde entier. Des changements environnementaux sans précédent auront nécessairement un impact sur ces organismes, il est donc impératif pour nous de comprendre leur biologie et leur biodiversité dans le but de comprendre leur futur. Bien que fascinantes, les limaces de mer ne sont qu’une petite partie de cette incroyable toile vivante qu’est notre incroyable planète (revisitée).

 

Angel Valdes