5069

Des îlots et des sternes

L’équipe de La Planète Revisitée échantillonne depuis 25 jours toute la zone du lagon de Koumac et Kalaa-Gomen. Les échantillonnages à marée basse se font sur le littoral, le récif barrière mais aussi sur les franges des îlots. Double, Kendec, Tangadiou, Magone, Tiam Bouène, Pouh, La Table, Ouanne, Goenghu, Nana, Ti Tienghiène, Ti Ac, Neangambo, Deverd : de nombreux îlots sont inclus dans la zone d'étude ou sa périphérie, et certains sont occupés par des Sternes néréis.

La Sterne néréis niche en colonies sur les îlots sableux ou les accumulations coralliennes. Elles sont en ce moment présentes sur l’îlot Magone. La sterne néréis pond en général sur le haut des plages, à la limite de la laisse de haute mer. C'est la plus petite sterne de Nouvelle-Calédonie : 23 cm de haut pour 50 cm d’envergure. Le mâle est strictement identique à la femelle (taille, couleur).

Sternes néréis nichant en colonies sur un îlot  © Projet Sterne néréis / Province Nord Sternes néréis nichant en colonies sur un îlot © Projet Sterne néréis / Province Nord

La Sterne néréis a la particularité de changer de plumage au cours de l’année. Pendant la saison de reproduction (de mai à septembre), l’oiseau possède une calotte (dessus de la tête) bien noire, la nuque et l’œil noirs, le front et le lore (partie entre l’œil et le bec) sont blancs. Le bec et les pattes sont jaune-orangé (pattes légèrement plus sombres que le bec). Hors période de reproduction (d’octobre à avril), la calotte devient blanche, la nuque et l’œil restent noirs (formant comme un « masque de Zorro » sur les yeux et l’arrière de la tête), le front et le lore restent blancs (caractéristiques de l’espèce), le bec et les pattes deviennent noirs.

Sterne néréis pendant la saison de reproduction © Projet Sterne néréis / Province Nord Sterne néréis pendant la saison de reproduction © Projet Sterne néréis / Province Nord

La Sterne néréis de Nouvelle-Calédonie appartient à la sous-espèce Sternula nereis exsul, une sous-espèce endémique : on ne la trouve nulle part ailleurs dans le monde. Il y a moins de 200 couples nicheurs connus, dont 75% environ nichent sur les îlots de Koumac et Kaala-Gomen. C’est l’espèce d’oiseau marin la plus rare et la plus menacée de Nouvelle-Calédonie. Elle figure d'ailleurs sur la liste rouge de l’UICN des espèces menacées dans la catégorie VU (vulnérable).

De nombreuses menaces pèsent sur cette espèce : des prédateurs introduits, comme le Rat noir, mais aussi des prédateurs indigènes, comme le faucon. Cet oiseau est aussi très sensible aux dérangements humains : toute présence humaine prolongée risque d’entraîner la fuite de la colonie, avec abandon des jeunes ou des œufs ; les œufs sont très vulnérables au piétinement car à peine visibles sur le sable.

Les œufs sont très vulnérables au piétinement car à peine visibles sur le sable © Projet Sterne néréis / Province Nord Les œufs sont très vulnérables au piétinement car à peine visibles sur le sable © Projet Sterne néréis / Province Nord

De nombreuses mesures de conservation sont mises en place via  le projet Sterne néréis, piloté par la Province Nord et financé par le programme BEST de l’Union Européenne. Il comprend un programme de suivi de cette espèce locale remarquable, mais aussi un projet de communication et de sensibilisation.

Que peut-on faire à notre échelle pour aider la Sterne néréis ?

  • Quand je vois ce mât, je ne débarque pas.

 pn-picto2.png

Il peut y avoir au maximum deux ilôts concernés en même temps, soit au maximum deux îlots sur lesquels il y aura des mâts. Ceux-ci sont amovibles, et sont mis en place uniquement s’il y a reproduction d’oiseaux marins.

           19.jpg

  • Je respecte les zones de nidification
pn-picto1.png

Sur certains ilots les colonies ont été matérialisés par des filets rouges. Le dérangement entraine souvent l’abandon des colonies par les adultes et la perte des poussins.

Les colonies de sternes néréis sont matérialisées par des filets rouges © Projet Sterne néréis / Province Nord Les colonies de sternes néréis sont matérialisées par des filets rouges © Projet Sterne néréis / Province Nord
  • Je ne débarque pas mon chien sur les ilots.
pn-picto3.png

Le Code de l’Environnement de la Province Nord de Nouvelle-Calédonie interdit le débarquement des chiens car ils risquent de faire fuir les adultes (abandon des nids), voire se nourrir des œufs ou directement des poussins.

N’hésitez pas à prendre contact avec le référent Sterne néréis pour tous renseignements, avis et remarques ou encore pour faire remonter des observations. Un mail : nereis@province-nord.nc.

Par Jonathan Coll et Aubert Le Bouteiller.

 

Province Nord
Programme BEST
Logo réalisé pour le projet Sterne néréis © Projet Sterne néréis / Province Nord