4674

KANADEEP - Départ pour le premier site d'échantillonnage - 03 septembre

Le premier leg de la campagne a quitté Nouméa le 31 Août au matin. Après 24h de transit nous avons atteint notre premier site d’échantillonnage au sud du banc Landswone le 1er septembre, puis nous avons poursuivi notre route vers le sud-ouest, d’abord sur un volcan éteint surplombant une plaine à 1 000 m de fond, puis sur le banc Capel sur lequel avait été découvert en 2005 un crustacé appartenant à la lignée des Glypheidae connue principalement du registre fossile. Seul un spécimen avait pu être pêché en 2005, en retrouverons-nous d’autres cette fois ci ?

Pour cette première partie de la campagne l’équipe de recherche se compose de six scientifiques.

Maître de conférence au Muséum national d'Histoire naturelle, Magalie Castelin s'intéresse à la distribution et à la connectivité des animaux profonds de l’Indopacifique. A bord, elle s'occupe du conditionnement des cnidaires et des éponges. Mag coordonne par ailleurs les animations pédagogiques de la mission à Koumac.

Maître de conférences à l’Université de Nouméa, Camille Clerc s’intéresse aux processus géologiques de rifting. A bord, il identifie et conditionne les roches. Ces données nous permettent de caractériser les substrats sur lesquels vivent les organismes benthiques récoltés. Au cours de la mission il est mis à contribution pour le tamisage et pour le conditionnement des échinodermes.

Première opération : la drague permet de vérifier la nature du substrat. Si les fonds sont relativement meubles, le chalut que l’on voit en arrière-plan sur le pont) pourra être mis à l’eau

Chargé de Recherche au CNRS et co-chef de mission, Stéphane Hourdez s’intéresse à l’écologie et la biologie évolutive des annélides. Son œil avéré, entrainé par de nombreuses missions dans des terrains variés, est d’une grande efficacité pour repérer les raretés. Ses anomaux préférés sont les annélides qui ont été jusqu’alors peu étudiés lors des campagnes Tropical Deep Sea Benthos. Sa participation vise à corriger ce biais d’échantillonnage.

Post-doctorant de l’Université Nationale de Taiwan, Mao Ying Lee étudie la systématique des téléostéens. A bord, il participe au tamisage et s'occupe du conditionnement des poissons, notamment pour les analyses moléculaires.

Professeure du Muséum national d'Histoire naturelle et chef de mission, Sarah Samadi a monté le projet KANADEEP dont cette campagne sur l’Alis est le premier volet. A bord, elle est responsable de la stratégie d'échantillonnage (choix des stations et des engins). Sur le pont, Sarah s'occupe du tri et décortique le bois coulé, les éponges, en recherche de la faune cryptique. Ses principaux groupes de prédilection sont les mollusques, les crustacés et les gorgones.

Etudiant en thèse au Muséum national d'Histoire naturelle, Paul Zaharia s'intéresse à l'origine de la diversité des Turridae. A bord il aide aux opérations de tamisage et de tri et s'occupe du conditionnement des mollusques pour les études moléculaires.

Départ pour le premier site d'échantillonage Départ pour le premier site d'échantillonage